Maison & objet Paris

La dernière édition du salon Maison & Objet s’est tenu du 19 au 23 janvier 2018 au parc des expositions de Paris Nord Villepinte. Ce salon a lieu deux fois par an, en janvier et septembre. Un rendez-vous que les professionnels de l’art de vivre, de la décoration d’intérieur et du design, mais aussi créateurs, décorateurs, architectes, journalistes et acheteurs, ne manqueraient pour rien au monde. Un lieu où, pendant plusieurs jours, se dévoilent l’univers de la maison, les arts de la table et les dernières tendances déco, imaginés au travers du prisme d’une multitude de créateurs.

Le salon s’étendait cette année sur plus de 130 000 m² de stands avec 3000 marques présentes dont presque la moitié internationales, et a accueilli environ 80 000 visiteurs de 143 nationalités. Le salon M&O décoration est un lieu de découverte des dernières tendances du secteur.

Comme pour chaque édition, le salon était divisé en trois grandes zones distinctes :

L'ESPACE MAISON

Dédié à la décoration intérieure, l’ameublement, le luminaire et les textiles. Espace également dévoué aux meubles, formes, matières et couleurs qui entreront dans nos intérieurs privés et également dans les espaces publics tels que restaurants et hôtels.

L'ESPACE OBJET

Où se mêlent objets de toutes formes et de toutes tailles, en passant par les gadgets intelligents aux ustensiles de cuisine, parfums d’ambiance et accessoires de mode-maison.

L'ESPACE INFLUENCES

Réel temple du design haut de gamme et de la créativité innovante et technique

L’ESPACE INSPIRATIONS


Cette année, c’est le tendanceur Vincent Grégoire, de l’agence NellyRodi qui a pensé le salon et l’espace Inspirations. Le tendanceur, professionnel de la décoration d’intérieur, tente d’anticiper les goûts des consommateurs, de deviner ce qui va être à la mode dans les mois à venir, de repérer les nouveaux talents et les nouvelles esthétiques. Il étudie les nouveaux modes de vie et les styles émergents. L’espace Inspirations est une mise scène des objets de décoration qui seront « demain » dans les magasins de décoration. La scénographie de cette année était le House of Games en hommage aux jeux : un besoin, chez les consommateurs, de se retrouver autour du jeu, dans un monde fantaisiste, comme dans ce premier espace où les meubles et objets de décoration (objets de designers) étaient placés sur un échiquier de taille humaine. Le jeu y était également décliné dans les papiers peints, dans les carrelages, dans la vaisselle.

Un second espace était quant à lui tourné vers le style baroque avec ses papiers peints chargés et fleuris, ses moquettes à gros motifs, ses cadres dorés, etc.

Un troisième et dernier espace invoquait l’occulte, les gris-gris, et autres protections contre le chaos du monde extérieur. Toute une théâtralisation de son intérieur qui marque le besoin d’être et de se sentir différent.

LE CRÉATEUR DE L’ANNÉE


Comme à chaque édition, le salon récompense un créateur de l’année. En janvier 2018, c’est la danoise Cecilie Manz qui a dévoilé son style purement scandinave à travers ses créations. Simple, précise et discrète, la designer formée à l’Académie Royale Danoise des Beaux-Arts est une touche-à-tout qui expérimente sans cesse.

Au salon de septembre 2017 était à l’honneur la création française, avec entres autres Luce Couillet ; le salon de janvier 2018 à sélectionné et mis en lumière les futurs talents internationaux du design, six Italiens : Federica Biasi, Antonio Facco, Marco Lavit Nicora, Kensaku Oshiro, Federico Peri, et Guglielmo Poletti.

LES TENDANCES 2018


Meubles-œuvres d’art

L’art ne se limite plus à quelques cadres accrochés aux murs mais il est présent dans toute la pièce en habitant le mobilier massif, graphique et coloré proposé par l’éditeur français La Chance. Les salons deviennent des salles d’exposition de pièces sophistiquées alliant bois massif et verre soufflé. Les bleu marine, les rouge flamboyant et les Camel éclaboussent les pièces de notre intérieur.

Un troisième et dernier espace invoquait l’occulte, les gris-gris, et autres protections contre le chaos du monde extérieur. Toute une théâtralisation de son intérieur qui marque le besoin d’être et de se sentir différent.

La maison « made in Pyrénées »

Versant Edition offre une maison 100 % made in Pyrénées, concept créé par Yann Bourigault et de jeunes designers et artisans de la région, avec des réalisations aux accents vintage et aux lignes riches et élégantes.

Amérique Latine

Rotin, couleurs chamarrées, teintes orangées, prune et vert forêt nous embarquent vers les pays de l’Amérique Latine. Un mariage subtil et élégant avec le style Art déco, le laiton et le marbre. La tendance se décline dans les papiers peints et les tissus d’ameublement. C’est Ames GMBH qui expose sa collection inspirée par le designer Sebastian Herkner. Les motifs grandeur nature s’affichent sur les murs : les cactus, toucans et autres flamands roses se retrouvent en objets déco et linge de maison. Flotterait-il comme une envie de départ vers les tropiques ?

Soleil et poésie

Le Maroc entre dans nos salons avec ses blancs, ses bleus, ses jaunes et y glisse ses lignes solaires et « arty » grâce à Laurence Leenaert, créatrice du label LRNCE. Tapis, vaisselle et miroirs reflètent les motifs berbères pour une atmosphère lumineuse et légère.

Vaisselle farfelue et amusante

Loin de la vaisselle uniformisée, Helen B est une illustratrice belge qui a eu la bonne idée d’illustrer de la porcelaine blanche par d’adorables dessins d’hommes barbus, de sirènes afro et autres animaux attendrissants. Helen B s’amuse également sur nos objets du quotidien : parure de lit, vase et même papeterie. De quoi rire ou sourire du petit-déjeuner jusqu’au coucher.

Le style « industriel » en haut du classement ?

Il semblerait que l’engouement pour le style industriel se confirme pour 2018. Métal, bois et cuir associés sur tables, canapés et fauteuils. Un design minimaliste mais qui n’en est pas moins très confortable et ergonomique avec ses formes enveloppantes.

Le style scandinave s’essouffle mais reste dans la course…

Le style scandinave qui faisait effet boule de neige fait moins d’adeptes cette année. Néanmoins, il se mêle aujourd’hui au style contemporain avec un design plus épuré et des teintes de bois plus claires pour continuer à être apprécié.

Un retour en force : le cannage

Le charme du cannage redore le blason du style scandinave en s’y associant. Il se marie aussi parfaitement au style tropical et à l’Art déco. Le cannage retrouve ses amours passées en batifolant avec les chaises de Red Edition, les suspensions de Market Set et les canapés de Wiener GTV Design.


crédit photo instagram Maison & Objet @maisonetobjet / @PassageColoreAbbeville