Explications d’une vente à réméré immobilier

La vente à réméré est une vente avec la possibilité de rachat après quelques années. Le vendeur des biens immobiliers pourra racheter ses patrimoines après un accord de vente à réméré après une durée d’au moins cinq ans. Si ce dernier dépasse cette date limite, ses biens immobiliers pourront être irrécupérables.

Les étapes de la vente à réméré

La vente à réméré

La vente à réméré immobilier est une transaction délicate qu’il est nécessaire d’être prudent et plus informatif. Quelques points essentiels doivent être considérés pour ne pas perdre de l’argent ou s’investir dans n’importe quoi. Dans le premier point, il faut évaluer sa situation financière en estimant le bien tout en calculant en même temps le montant de la dette. Vous pouvez demander à un expert pour faire cette estimation. Cette vente à réméré ne peut être possible que si cette estimation est inférieure à 70%. Mais il à noter aussi qu’il faut prendre en considération les frais de notaires ainsi que les dédommagements de logement.

Après cette étape, on peut établir le contrat de vente à réméré où il faudrait mentionner quelques informations indispensables. Ces dernières sont entre autres la durée du contrat, le prix initial de la vente, le montant des indemnités de logement ainsi que le tarif de rachat du bien. Le vendeur doit obligatoirement faire appel à un notaire pour protéger ses intérêts. Une fois le contrat établit, on recherche des fonds auprès d’un investisseur. Ce dernier et le vendeur va ainsi établir un contrat d’occupation des lieux.

Enfin, dans la dernière étape, on rachète le bien vendu en réméré dont les parties signent un nouvel acte de vente où mentionne le prix du rachat et le dépôt de garantie.

En quoi consiste une vente à réméré ?

La vente à réméré est une vente immobilière qui à pour fondement de vendre une habitation lorsqu’on est dans une impasse financière. Une fois sortie de cette difficulté, on peut la racheter. Ce sont surtout les propriétaires de biens immobiliers avec l’incapacité de payer les échéances qui optent surtout pour ce type de vente. Il est impossible pour ces personnes d’obtenir un crédit bancaire classique. En effet, l’instabilité professionnelle, le manque de continuité des revenus, les situations d’interdit bancaire ou encore l’inscription au FICP ou Fichier National des Incidents de Crédits aux Particuliers ne leur permettent pas d’avoir un prêt bancaire. Ainsi, l’objectif de cette vente est donc d’obtenir une somme d’argent qui soit importante pour pouvoir acquitter la totalité des prêts. En outre, comme tous les autres types de vente, la vente à réméré doit également être sous contrat signé par les deux parties devant un notaire.

Il faut savoir que le débiteur peut organiser lui-même ce type de vente tout en demandant conseil à des professionnels.