Changer de fournisseur d’énergie pour réaliser des économies est l’une des préoccupations des ménages. En effet, la part des dépenses relatives à la consommation d’électricité et de gaz pèse lourd dans le budget des Français.

Depuis 2007, date de la libéralisation du marché de l’énergie, la concurrence accrue incite les fournisseurs à proposer des tarifs moins chers. Comment comparer les différentes offres ? À partir de quand est-ce rentable de changer de fournisseur d’énergie ? Dans cet article, nous allons tenter de répondre à ces questions.

Quand changer de fournisseur d’énergie ?

Vous vous demandez quel est le meilleur moment pour changer de fournisseur d’électricité ou de gaz ? Tout d’abord, sachez que la résiliation de l’ancien contrat peut s’opérer à tout moment et sans aucun préavis. Notez également que vous conserverez le même compteur et que vous n’aurez aucuns frais de mise en service à débourser.

De même, dès lors que vous avez choisi votre nouveau fournisseur d’énergie, la procédure de changement s’effectue automatiquement et sans coupure. Il n’y a pas de meilleure période pour changer d’opérateur. En revanche, il y a des circonstances qui peuvent justifier de trouver un fournisseur d’énergie moins cher :

  • l’annonce d’une forte hausse des tarifs, si vous avez un contrat avec EDF ou ENGIE (ex GDF) ;
  • un changement dans vos habitudes de consommation (notamment avec le développement du télétravail) ;
  • le lancement d’une offre spéciale d’un des fournisseurs alternatifs ;
  • une modification des caractéristiques de votre logement (exemples : passer d’un appartement à une maison, d’un logement ancien à un neuf, du chauffage au gaz à l’électrique) ;
  • un déménagement dans une autre ville (les plages horaires « heures creuses » varient en fonction des communes) ;
  • un éveil de la conscience écologique, qui peut inciter à choisir une offre d’énergie verte.
Comparer les fournisseurs d'énergie

5 critères pour choisir son fournisseur d’énergie

Vous souhaitez trouver des fournisseurs d’énergie moins chers et plus adaptés à vos besoins ? Avant de souscrire à un nouveau contrat, nous vous conseillons de consulter un comparateur en ligne (il en existe de nombreux sur Internet). Le prix du kWh ne doit pas être le seul critère qui guide votre choix.

Voyons ensemble les éléments à prendre en compte, lors de votre comparatif.

énergie verte

Le prix de vente de l’électricité et du gaz

Sur une facture, le prix de vente de l’électricité et du gaz se divise en deux parties : la partie fixe (tarif de l’abonnement en fonction de la puissance souscrite) et la partie variable (prix du kWh). S’il est relativement facile de comparer le tarif des abonnements, ça l’est nettement moins pour le prix du kWh.

En effet, vous devrez à la fois comparer les tarifs en heures creuses et ceux en heures pleines (qui correspondent aux horaires où la demande est la plus soutenue). Sachez que ces plages horaires sont définies par Enedis, en fonction des conditions d’exploitation et de la capacité locale. Pour connaître les plages « heures creuses » de votre commune, vous pouvez consulter votre facture ou bien regarder sur votre compteur Linky.

Notez que le fournisseur historique EDF a lancé une offre Tempo, qui propose trois types de périodes identifiées par des couleurs (bleu, blanc et rouge), qui sont réparties tout au long de l’année.

Compteur électrique

L’évolution des prix de l’énergie

La hausse des prix de l’énergie sera plus ou moins importante, en fonction du contrat que vous aurez souscrit. Il en existe principalement quatre types :

  1. le contrat au tarif réglementé: les tarifs sont fixés par l’État, seuls les fournisseurs historiques EDF (pour l’électricité) et ENGIE (pour le gaz) peuvent proposer un tarif réglementé ;
  2. le contrat en offre de marché à prix fixe: le fournisseur s’engage sur un prix fixé contractuellement, pour une durée déterminée ;
  3. le contrat énergie verte: de plus en plus d’opérateurs (exemples : TotalEnergies, Enercoop) proposent une offre énergie verte, dont le coût est soit identique, voire même inférieur à celui d’une énergie non renouvelable ;
  4. le contrat d’énergie dual : la souscription à un contrat gaz et électricité chez un unique prestataire présente plusieurs avantages (simplification des démarches, une seule facture, possibilité de profiter d’une réduction).
Lignes à haute tension

La qualité du service client

Les offres d’énergie 100 % en ligne sont celles qui proposent les tarifs les plus attractifs. Cela suppose que vous soyez suffisamment à l’aise avec Internet.

Attention toutefois à bien vérifier les avis des consommateurs, avant de souscrire à une offre alléchante. Assurez-vous que la gestion du service client soit à la hauteur de vos espérances (moyens et horaires de contact, numéro vert, coût de l’appel, etc.)

Le coût des frais annexes

Certains services optionnels payants sont proposés par les fournisseurs alternatifs (exemples : diagnostic énergétique, assurance dépannage, etc.). Pensez également à vérifier le montant des frais annexes, en cas d’impayé ou de retard de paiement.

L’impact sur l’environnement

De plus en plus de consommateurs souhaitent que leur consommation énergétique soit en phase avec leurs valeurs. Sachez qu’il existe de plus en plus d’offres de fourniture d’électricité d’origine renouvelable. TotalEnergies propose notamment une offre électricité verte 100 % française à prix fixe.

Energies éoliens

Que ce soit pour réduire le montant de vos factures ou bien pour contribuer à la transition énergétique, toutes les raisons sont bonnes pour changer de fournisseur d’énergie. Avant de résilier votre ancien contrat pour en souscrire un nouveau, prenez le temps de réaliser un comparatif en prenant en compte les prix, mais aussi vos besoins en énergie et le service client.

Une fois le nouvel opérateur sélectionné, la démarche pour résilier sera simple et rapide.