Confinés ou déconfinés, nous serons nombreux à les célébrer, les fêtes de Noël ! Mais pour éviter le stress des achats de dernière minute et l’organisation dans la précipitation, cette année, c’est décidé, nous anticiperons !

Découvrez notre calendrier de l’Avent pour préparer les fêtes de fin d’année en avançant un petit peu chaque jour. Vous parviendrez ainsi tranquillement et sereinement à organiser des fêtes inoubliables et réussies !

Première semaine de décembre : on prend de l’avance pour Noël !

  1. Choisissez le thème, les couleurs, le budget. Blanc et rouge, vert et blanc, tout est possible ! Un peu de doré pour le côté festif ou d’argenté pour le brillant.
    Dans ce cas, vous pouvez harmoniser :

    • Les décorations du sapin (guirlandes, boules)
    • La table (vaisselle, sets de table ou nappe…)
    • Les papiers cadeaux et rubans
    • Les décors du jardin et de la maison.

     

  2. Commencez la liste et les achats des cadeaux de Noël au plus tôt pour éviter le rush, les ruptures de stock et surtout les pertes de colis en cas d’achat en ligne ou d’envoi.
    Demandez leur liste aux enfants, et, petite astuce, faites quelques achats sans destinataire, ça peut sauver d’une panne de cadeaux (produits de soin, livres généralistes, bougies, cadres à photos, parfums d’intérieur…).
  3. Prévoyez votre tenue, votre maquillage et votre coiffure. Cela peut nécessiter quelques achats. Attention, les coiffeurs ont fermé pendant le confinement et il risque d’y avoir la foule lors de la réouverture, prévoyez votre rendez-vous avec assez d’avance !
  4. S’il y a des enfants qui y croient, vérifiez que vous avez un costume de Père Noël et assurez-vous qu’il convient bien à celui qui jouera le rôle ! C’est aussi le moment de réfléchir au menu pour programmer les commandes.
  5. Etablissez la liste des invités. Il faudra envisager 2 listes: l’une qui tient compte du confinement, l’autre, avec plus de monde, qui envisage le déconfinement.
  6. Plus que 3 semaines avant la fête : l’achat du sapin de Noël est stratégique ! Ni trop tôt pour qu’il ne soit pas sec le jour J, ni trop tard pour ne pas manquer de choix. Épicéa, Nordmann, Nobilis ou autre, naturel ou artificiel, choisir son sapin, c’est déjà commencer à fêter Noël !
    Si votre budget est serré, prenez un petit modèle et posez-le sur un tabouret, il gagnera en prestance ! Et décorez-le dans la foulée, si vous avez des enfants, c’est un grand moment de joie !
  7. Traditionnellement, on sort la crèche de Noël le premier dimanche de l’Avent. Si elle fait partie de vos coutumes, c’est le moment de la déployer.
Sapin de Noël

Deuxième semaine : on commence à entrer dans le vif des fêtes de fin d’année !

  1. Faites l’inventaire. Notez ce que vous avec déjà en fonction du thème choisi le premier jour et ce qui vous manque :
    • vaisselle,
    • décorations du sapin,
    • santons et accessoires de la crèche de Noël.

     

  2. N’attendez pas pour acheter puis poster les cadeaux de ceux qui ne pourront pas venir. Y penser avant la période d’affluence permet de limiter les risques de perte et, s’ils s’égarent tout de même, d’avoir le temps de faire une réclamation et de les retrouver.
  3. Égayez votre jardin de décorations lumineuses, habillez joyeusement les arbres et la véranda ! Accrochez éventuellement un Père Noël à une fenêtre, une jolie couronne de Noël à la porte d’entrée ainsi que des chaussettes de Noël à la cheminée ! Ainsi, votre maison est déjà dans la fête !
  4. Commencez les courses de produits non périssables:
    • chocolats,
    • fruits secs,
    • pâtes de fruits,
    • vin,
    • champagne et spiritueux,
    • jus de fruits et autres boissons sans alcool
    • biscuits apéritif (avec des motifs rigolos s’il y a des enfants !)
    • produits surgelés…

     

  5. Téléchargez les applications comme Zoom, Skype, Whatsapp… pour fêter la soirée avec ceux qui ne peuvent pas venir chez vous. Ainsi, confinés ou pas, leur présence, même si elle n’est pas physique, allègera les difficultés liées à cette année difficile.
  6. Prévoyez des sacs à masques en tissu plastifié: si vous savez bricoler et coudre, vous pouvez les fabriquer, sinon, commandez les sur des sites comme Etsy, où des personnes très douées commercialisent leurs créations. Ainsi, vos invités ne seront pas embarrassés par leur masque une fois à table.
  7. En l’absence des marchés de Noël, voyez auprès de l’association de vos commerçants si un site web a été mis en place, sinon, téléphonez à ceux que vous préférez pour leur passer vos différentes commandes, ils auront bien besoin de vous pour rebondir !
Décoration de façade Noël

Une semaine avant Noël : tout s’accélère, plus de temps à perdre !

  1. Commandez votre foie gras ou, pour ceux qui n’en apprécient pas la technique, les imitations végétales comme le « faux gras » ou le pâté « la bonne foi ».
  2. Comme nos voisins d’outre-Manche, prévoyez des crackers de Noël (christmas crackers), cette tradition d’origine anglaise plait aux enfants comme aux adultes. Vous les trouvez en magasin déjà garnis ou vides. Vous pouvez même les fabriquer complètement afin de les remplir de manière personnalisée. À l’intérieur, glissez-y pour les plus petits des Playmobil, des Lego, des bonbons ou tout autre sympathique surprise !
  3. Plus que 8 jours ! C’est le moment d’emballer les cadeaux, surtout s’ils sont nombreux, vous éviterez ainsi de stresser au dernier moment ! Ou optez pour les furoshiki, des emballages zéro déchet d’origine japonaise.
  4. Préparez une playlist pour pouvoir lancer les musiques sans avoir à intervenir pendant le repas, même si la fête est réduite et sur zoom.
  5. Il est temps de penser aux desserts. Connaissez-vous la tradition provençale des 13 desserts ? Elle est composée de 4 mendiants, de nougat, d’une pompe à huile et de bien d’autres mets qui doivent rester 3 jours sur la table !
  6. Commandez la dinde ou les huitres, le poisson, les crustacés ou leurs succédanés végétaux. Vous serez en haut de la liste des commandes ! N’oubliez pas la bûche
    !
    Notez que c’est aussi la journée du pull moche de Noël ! (Troisième vendredi de décembre, qui tombe le 20 en 2020 !).
  7. Le rythme cardiaque commence à s’accélérer : c’est le moment de cocher tout ce qui a été fait et ce qu’il faut encore faire. Vérifiez que les smartphones et appareils photos sont en état de marche pour immortaliser ce moment.
Faire ses emballages cadeaux

Noël est presque là… c’est le sprint final !

  1. C’est le jour du grand ménage approfondi dans la maison ! Fenêtres, encadrements de portes, sols et meubles. Vérifiez que le placard invités est vide pour y ranger les manteaux de vos convives. Remontez du bois pour la cheminée si vous en avez une.
  2. S’il neige, pensez à saler le trottoir et l’entrée du jardin afin de préserver l’équilibre des invités ! Notez l’heure de la messe de Noël si elle fait partie de vos traditions.
  3. C’est le grand jour ! Dresser la table, préparer le repas, retirer les commandes. Ce sera intense.
    Pensez à éloigner les chaises les unes des autres pour respecter les gestes barrières, n’oubliez surtout pas de prendre soin de vous et de vos proches en cette période inédite. Faire la fête dans la joie, oui, mais avec les précautions qui s’imposent !

Un petit résumé pour le dernier jour :

  • préparer les derniers santons
  • Retirer chaque commande : entrées, plats, desserts
  • vérifier les cadeaux
  • dresser la table

se préparer et… Faire la fête !

Fête

N’oubliez pas que la logistique, si elle est importante, est toujours moins essentielle que le plaisir de revoir des membres de sa famille, de ressouder des liens parfois distendus par l’éloignement géographique, de partager des moments hors du temps, d’offrir et de recevoir.

Que la fête soit abordée sous l’angle religieux ou non, c’est une soirée de convivialité, de joie et d’amour qui ressource les cœurs au milieu d’un hiver attristé par les jours raccourcis.

Repas de noël