Les systèmes d’alarme sont de nos jours conçus avec plus de fonctionnalité et de discrétion, afin d’être davantage en sécurité chez soi. Mais, avec le nombre d’appareils de protection existant, le choix d’une alarme peut s’avérer difficile. Au cas où vous ne souhaiteriez pas effectuer beaucoup de travaux dans votre logement, vous pourrez porter votre décision sur une alarme sans fil au lieu d’une alarme filaire. Ceci dit pour se protéger de manière efficace avec une alarme sans fil, il y a certains points à ne pas négliger. Vous allez d’ailleurs les découvrir ci-dessous.

Le type de centrale à choisir pour une alarme sans fil

Quels sont les critères à considérer avant d'acheter une alarme sans fil

La centrale d’alarme est le boîtier qui permet de gérer les dispositifs d’alerte ainsi que les détecteurs. Il s’agit d’un élément clé pour un équipement de sécurité. Elle doit avoir la capacité de gérer un nombre suffisant de détecteurs afin de couvrir l’ensemble de la propriété. Ainsi, il suffit de prendre pour exemple les centrales pouvant supporter jusqu’à 40 détecteurs, tandis que d’autres n’en supportent que 10 seulement.

Il est à noter qu’il existe deux sortes de centrale d’alarme : les alarmes RTC et GSM. En effet, il est aujourd’hui possible de trouver des versions de centrales d’alarme connectées à un réseau téléphonique, que l’on appelle « alarme RTC ». C’est une alarme utilisant uniquement le réseau téléphonique afin de transmettre les alertes en cas d’intrusion. Aussi, elle a la particularité d’être branchée à une prise téléphonique ou à une box internet.

Quant à l’alarme GSM, elle est un système d’alerte envoyant des messages textes et des appels sur un téléphone mobile ou fixe, c’est-à-dire qu’elle inclut une carte SIM. Cette alarme GSM a aussi des fonctions sans fil. Il est à noter qu’une alarme maison sans fil s’intègre à différents types d’intérieur grâce à son installation aisée. Pour ce type de centrale, il est conseillé d’opter pour un opérateur offrant le meilleur réseau dans la zone d’habitation. De cette manière, votre centrale d’alarme vous permettra de réagir le plus vite possible, même si vous êtes loin de chez vous.

Déterminer la superficie et la configuration du bien immobilier

Pour vous aider à faire votre choix correctement, il vous faudra connaître votre domicile en identifiant les accessoires qui pourront s’adapter à votre propriété. En premier lieu, connaître la superficie du logement est un point capital, en particulier celle de chaque pièce dans le but de connaître au mieux ce dont vous aurez besoin. Il est aussi important de prévoir des détecteurs anti-intrusion pour chacune de vos portes et fenêtres.

À titre d’exemple, plus votre habitation est grande, plus elle nécessitera d’accessoires. Il est à savoir que dans le cas où vous trouvez que le nombre de détecteurs obtenu après l’achat de l’équipement n’est pas suffisant, il est tout à fait faisable d’en rajouter. Vu qu’il est maintenant possible de faire une commande séparément. Veillez simplement à ce que ceux-ci soient compatibles.

Opter pour une sirène d’alarme puissante pour plus de sécurité

La sirène d’alarme joue un rôle important dans la sécurisation d’un bien immobilier. Outre le fait de déstabiliser les cambrioleurs, la sirène d’alarme a pour but d’alerter la présence d’éventuels occupants ainsi que d’avertir l’entourage. Il n’est pas nécessaire de la placer très haut, étant donné qu’une hauteur moyenne de 3,35 mètres est idéale pour mieux l’entretenir sans trop de difficulté. La sirène d’alarme a une puissance sonore exprimée en décibel ou dB.

Ensuite, il y a 2 catégories de sirène d’alarme : une sirène intérieure et une sirène externe. La sirène interne permet d’assourdir les cambrioleurs, et la sirène externe avertit le voisinage par un son accompagné d’une lumière. Pour toutes ces raisons, plus la sirène d’alarme est puissante, plus elle est efficace. Il est donc préférable d’opter pour une sirène qui émettra au minimum un niveau sonore de 100 dB.