Vendre son terrain à un promoteur immobilier, ce qu’il faut savoir

Aujourd’hui, la plupart des propriétaires des biens qui souhaitent s’en séparer pour réaliser d’autres projets ou pour investir dans un autre projet préfèrent vendre son terrain à un promoteur immobilier. En effet, ce dernier est toujours à la recherche d’un terrain pour construire un bâtiment commercial ou un bâtiment à usage d’habitation. Leur principal avantage, c’est qu’il propose des prix intéressants. Cependant, quelles sont les étapes à effectuer pour pouvoir vendre son bien à un promoteur immobilier ?

Pourquoi vendre son terrain à un promoteur immobilier ?

promoteur immobilier

Aujourd’hui, de plus en plus de propriétaires font appel à un promoteur immobilier pour vendre leur terrain. Mais pourquoi donc ce choix particulier ? Sans doute en raison de tous les avantages que cela procure. Le principal avantage de ce type de vente, c’est que le vendeur puisse bénéficier d’un meilleur tarif au mètre carré par rapport à une vente entre particuliers.
En principe, avant de définir la part du foncier, on utilise les recettes de ventes comme base. Par la suite, on soustrait les frais de la construction ainsi que la marge de l’expert. Et d’une manière générale, l’estimation du bien est assez élevée. Par ailleurs, il se peut que le terrain en question intéresse un grand nombre de professionnels. Cela dit, le propriétaire peut jouer sur la concurrence pour avoir un meilleur prix. Un point à ne pas négliger, car c’est surement le souhait de chaque propriétaire souhaitant mettre en vente son terrain, avec ou sans logement.

Faire appel à un promoteur immobilier national

Effectivement, pour pouvoir vendre son terrain à un expert, il faut tout d’abord entrer en contact avec le professionnel en question. Dans le cas où la surface du terrain à vendre est importante, mieux vaut contacter un professionnel national. Par ailleurs, la plupart du temps, ces professionnels sont à la recherche d’un terrain assez grand pour pouvoir construire des projets de construction d’envergures. Seulement, il est à préciser que ce type de transaction est soumis à des conditions particulières. En effet, il faut que le propriétaire obtienne la validation d’un comité d’engagement, ce qui peut prendre un certain temps.
Par ailleurs, un professionnel local peut également acheter le terrain, dans le cas où la transaction est simple. Dans ce cas, la durée de la procédure est assez courte. Étant donné que ces experts construisent également des bâtiments de petite ou grande envergure, ils peuvent s’intéresser à un terrain de petite surface. En effet, ils ne refusent que les terrains non constructibles dans le PLU (plan local d’urbanisme).

L’étude de la faisabilité

Une fois que les professionnels ont été contactés, il procède l’étude de faisabilité du projet avec l’aide d’un architecte. Par la suite, ils réalisent le bilan financier en déterminant le prix d’achat. Pour ce faire, ils calculent le chiffre d’affaires des ventes de logements et déduisent les différents frais (frais de la construction, la facture de l’architecte et les honoraires de l’agence immobilière). Ils définissent ensuite le prix du terrain. À ce sujet, il est préférable de contacter plusieurs experts afin de comparer les prix. Et bien évidemment, une fois que le prix proposé par le promoteur immobilier convient au propriétaire du bien, ils peuvent passer à la promesse de vente, qui doit être signée chez le notaire.