Automne : À l’heure de l’effeuillage, quelques conseils pour relancer votre chauffage

L’automne arrive avec ses petits degrés de débuts et de fins de journée et certains d’entre vous ont peut-être déjà réenclenché leur chauffage. Avez-vous eu les bons réflexes avant et au moment du redémarrage ? Voyons ensemble l’importance de l’entretien de votre système de chauffage, vos obligations et le contrat d’entretien annuel.

L’entretien de votre système de chauffage

Votre chauffage tombe souvent en panne, ou se met en mode sécurité, au moment où vous souhaitez le rallumer ? « La poisse ! » direz-vous. Mais avez-vous pris soin de son entretien ? Rien de plus désagréable de se retrouver dans cette situation et d’attendre l’arrivée d’un dépanneur qui vous laissera une facture non-prévue au budget !

Vous auriez pu éviter ces désagréments en programmant, annuellement, un entretien de votre système de chauffage, indispensable voire même obligatoire pour les types de chauffage à fioul, au gaz, au bois, au charbon et multi-combustibles ; tant pour le locataire que pour le propriétaire du logement.

Un contrat d’entretien peut être souscrit auprès de différents professionnels certifiés incluant différentes prestations comme la visite annuelle de contrôle et le dépannage en cours d’année en cas de panne, à un prix moins coûteux qu’une réparation fortuite. Le prestataire procédera aux vérifications obligatoires, au nettoyage du système et à son réglage. Les tarifs pour un contrat vont de 80 à 160 euros.

Entretien chauffage

Les différents types de chauffage et leur entretien

La chaudière à gaz nécessite un entretien comprenant différents points de contrôle :

Le débit en eau chaude

Le débit de gaz

L’étanchéité des circuits

Le vase d’expansion

Le contrôle du fonctionnement de la pompe et des équipements de sécurité

Le nettoyage du brûleur, de la veilleuse et du corps de chauffe

La chaudière à fioul a ses points de vigilance :

Le niveau d’eau et le réglage de sa température

La vérification du gicleur

Le nettoyage du brûleur, du foyer et la vérification de la sécurité

La mesure de la pression du pulvérisateur

La mesure des températures de fumée et sa charge en CO2

Le chauffage à bois (ou granulés) :

Le nettoyage des éléments tels que le conduit, le raccordement, le foyer et la chambre à combustion.
Il est à noter que le ramonage du conduit est une étape indispensable pour garantir le bon fonctionnement de votre appareil. Un mauvais entretien peut être le risque d’incendie ou d’intoxication au monoxyde de carbone

Le nettoyage des ventilateurs et extracteurs

La révision de l’étanchéité des différentes pièces

La vérification du système d’alimentation, de l’allumage et de la régulation

La mesure de combustion et indice de noircissement (pour les chaudières à bois)

La pompe à chaleur demande également la révision annuelle de certains éléments :

Le contrôle des échangeurs

La vérification du circuit d’étanchéité des fluides et de leurs températures

La vérification de la propreté des condensats

Chauffage bois

Quelques conseils utiles et gestes simples

Conseils d'entretien du chauffage

Pour finir, voici quelques petits conseils à suivre afin d’assurer un fonctionnement optimal de votre système de chauffage :
Si votre installation vous sert à produire de l’eau chaude tout au long de l’année, il faudra alors pour vous chauffer repasser votre chaudière en mode hiver. Si besoin, référez-vous au manuel de votre système.

Pendant l’arrêt de votre chaudière en été, il arrive parfois que vos radiateurs se chargent d’air. Dans ce cas, pensez à les purger à l’aide d’une clé à purge ou d’une pince multiprise. Attention, portez des gants pour éviter les brûlures.
Vérifiez la pression de votre chaudière. Une pression entre 1 et 2 bars permet un fonctionnement idéal. Pour augmenter facilement la pression, tourner la molette généralement placée sous l’appareil et refermez-la après avoir atteint le nombre de bars nécessaires.

Pour les détenteurs de radiateurs électriques, rien de plus simple que de vous munir d’un plumeau ou d’un aspirateur afin de retirer la poussière qui a pu s’y accumuler. Première règle de sécurité pour cette opération : coupez votre compteur électrique.


Des solutions proposées par le Groupe BDL
Autant de solutions que nous pouvons vous proposer lors de la construction de votre maison avec nos sociétés de construction de maisons individuelles
Construction de maisons